Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maurice Merle

->Télécharger le blog !La guerre des ondes.
Écouter le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine.

La vidéo dure environ 50 minutes mais l'essentiel est dit dans les 10 premières minutes (après c'est pour les spécialistes).

Le professeur Montagnier parle du brouillard électromagnétique qui aura des conséquences importantes et imprédictibles.

"Ces ondes agissent par résonance à distance, par interférence".

Plus loin, il parle des électrohypersensibles (à 11'30") et de l'épidémie à venir.

Autres références scientifiques et médicales :
Bibliographie thématique (à télécharger en fin d'article)
Rapports BioInitiative 2007 et 2012
EHS & MCS Research and Treatment European Group
Dr Jean Pilette : Antennes de téléphonies mobiles, technologies sans fil et santé, 2008
Freiburger Appeal de médecins et chercheurs allemands, 2002

Un changement de paradigme se profile (mais il est plus difficile de changer nos idées préconçues que de déplacer une montagne avec une pioche et une pelle !)
Au sein de l'armée, à la NASA, des préconisations et des équipements de radioprotection ont été élaborés dès les années 1970. Tandis que les technologies émissives se sont banalisées auprès des consommateurs, toutes les mesures de prudence ont été négligées. Dès 2009 Mme Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé, a admis dans une réunion publique, l’existence médicale de l’électrohypersensibilité.
Les électrohypersensibles (EHS) qui souffrent d'intolérance durable aux champs électromagnétiques artificiels (SICEM) sont désormais reconnus travailleurs handicapés (plus rarement bénéficiaires d'une allocation). Sauf que rien n'est fait pour leur accessibilité et tous les espaces publics urbains sont pollués par l'electrosmog, ou pollution électromagnétique. Les EHS rencontrent souvent de graves problèmes de santé mais ne peuvent pas supporter les rayonnements dans les hôpitaux, les salles d'attente des médecins, les pharmacies. Administrations, commerces, écoles, lieux de travail : toutes les portes leur sont fermées.
Et pourtant, même des patrons de la Silicon Valley reconnaissent les risques des ondes électromagnétiques. Une ancienne directrice générale de l'OMS et ex premier ministre de Norvège, Gro Harlem Brundtland, a témoigné en souffrir elle-même ! C'est déjà un début...

ELECTROMAGNETIC FIELD INTERACTIONS WITH THE HUMAN BODY: OBSERVED EFFECTS AND THEORIES (NASA, avril 1981). Dr Jérémy K. Raines.

Pour ceux qui lisent l'anglais, voici un extrait, choisi parmi d'autres, sur la cancérogénicité des "ondes" électromagnétiques :
« At high frequencies, individual parts of proteins may be regarded as dipoles. Many of these rotate in response to fields in the 10-20 GHz band. [...] Proteins figure predominantly in at least one theory of cancer, advanced by Nobel laureate Albert Szent-Gyorgyi, which is currently being researched. According to this theory, proteins conduct electrons out of the cell interior. Oxygen molecules at the cell exterior accept the electrons and carry them away. These free electrons are products of some chemical process inside the cell that inhibits reproduction. If the electrons are not conducted away, then the process stops, and the cell divides at an uncontrolled rate. Eventually, there are enough cells to form a tumor, which characteristically has a poor circulatory system. So, little or no oxygen-carrying blood reaches the cells. The continued lack of oxygen exacerbates the situation, and reproduction continues unchecked. » (pp. 67-68)

Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez lire l'excellent article publié sur le site Reporterre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :