Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Vincent

Pachamama

A l'heure où se développe une agriculture hors sol, les humains eux-aussi sont déracinés biologiquement comme culturellement. L'agriculture est l'activité humain la plus importante, la plus nécessaire: la production de nourriture est au fondement de notre existence, de notre économie et de notre santé. Nous sommes les enfants de la terre et notre civilisation est basée sur des échanges nombreux, matériels et immatériels, qui forment désormais un système structuré à l'échelle de la planète.
(Lire l'article complet : La terre ne ment pas)

Pachamama

L’œkoumène, la terre habitée par les hommes, forme aujourd'hui un ensemble où nos existences sont hyper-connectées entre elles. Notre manière de travailler, de consommer, de nous nourrir ici a une influence ailleurs. Sous-nutrition au Sud et malbouffe au Nord sont deux faces d'un même problème.

Pachamama

La globalisation économique apparaît de fait totalement artificielle, détachée de la réalité puisqu'elle menace son fondement : le vivant.

PachamamaPachamamaPachamama

Comment en est on arrivé au paradoxe que celui qui produit notre pain quotidien soit quasiment forcé de mendier pour se nourrir lui-même ?

Pachamama

Comme me le disait un paysan sénégalais : « La terre ne ment pas ! » La terre donne selon le travail fourni. Elle produit tout ce dont nous avons besoin tant que nous l'exploitons avec respect et dans un esprit de conscience globale, à la fois dans le temps (développement durable) et dans l'espace (codéveloppement équitable).

Pachamama

Il apparaît que plus nous sommes virtuellement connectés (Internet, télévision, téléphonie) et moins nous sommes enracinés à la terre, synchronisés sur ses rythmes, moins nous sommes fidèles à notre essence, à notre humanité.

Pachamama

Alors peut-être pourrions nous de temps en temps retirer nos chaussures isolantes et caresser de nos pieds nus le dos de la Pachamama afin de nous souvenir qui nous sommes ? Alors peut-être que manger, boire, respirer sur notre belle Terre redeviendront des actes précieux, au fondement du vivre ensemble, au cœur sacré de la vie.

Photos, Jérémie Foëx

Photos, Jérémie Foëx

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :