Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maya Bignon

Attaques acoustiques ou électromagnétiques à Cuba


Depuis fin 2016, une trentaine de diplomates nord-américains (états-uniens et canadiens) en poste à Cuba, et certains de leurs proches, auraient été victimes d'attaques acoustiques ou électromagnétiques. Les victimes témoignent avoir souffert, ou souffrent toujours, de nausées, de vertiges et de violents maux de tête. Certaines de ces agressions étaient accompagnées de sons bourdonnants ou lancinants, d'autres étaient parfaitement silencieuses.


Aucune information officielle n'a filtré de l'enquête effectuée par le Ministère des affaires étrangères états-unien et nous en sommes réduits aux supputations. On parle d'ultrasons ou de micro-ondes, armes qui ont été utilisées par le passé lors de la guerre froide à Cuba ou à Moscou. Certains analystes pensent que le crime ne profiterait pas à Cuba qui voit son tourisme relancé depuis le réchauffement des relations avec les États-Unis. Alors, un coup monté par des gens qui y trouveraient leur intérêt ou défaillance d'un système d'écoute ?


En tout cas, pour ce qui est des attaques silencieuses, les technologies par micro-ondes existent et sont parfaitement au point pour rendre des personnes malades à distance, pour brûler des émeutiers ou détourner des missiles. Oui, les ondes électromagnétiques peuvent être dangereuses et même votre box Wi-Fi peut tout à fait servir à donner des migraines à votre voisin si vous savez comment focaliser l'émission. L'arme parfaite, quasi indétectable et tout à fait légale.


Voir, entre autres, l'article de Glenn Garvin paru dans le Miami Herald du 3 octobre 2017 repris et traduit dans Courrier International n°1406.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :