Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par électroprévention

Ce schéma approximatif montre un utilisateur prudent. Le téléphone portable est posé sur une table, plutôt éloigné de l'utilisateur qui se tient droit et de biais. La personne ne se déplace pas et le réseau est très bon.

À 10 cm, le rayonnement de l'antenne est grosso modo 100 fois moins fort qu'à 1 cm (collé à l'oreille ou dans la poche). À 35 cm, ce rayonnement est 1000 fois moindre. Néanmoins, jusqu'à 70 cm de distance de l'antenne, le rayonnement du téléphone est fort et l'ensemble du corps est exposé, notamment le cœur.

Lorsqu'on tient le téléphone à la main et qu'on regarde l'écran, le cœur et le cerveau subissent une irradiation sévère. Les conséquences sur la santé sont nombreuses (bibliographie à télécharger ici).

Le téléphone collé à l'oreille est le pire cas de figure puisque le cerveau va être exposé à une irradiation extrême. Il est donc plus que conseillé de se servir d'une oreillette filaire lors des appels (de préférence avec des tubes d'aire pour conduire le son) et de veiller à toujours éloigner le plus possible l'appareil du corps.

1- SOBRIÉTÉ : appels courts et moins d'une heure par jour devant l'écran (la navigation sur Internet est plus sereine et confortable avec un ordinateur connecté en filaire).

2- RESPECT des personnes sensibles (enfants, malades) : distance de 2 à 3 mètres.

3- EXTINCTION des appareils lorsqu'on se déplace, la nuit ou lorsqu'on dort (ou mode avion).

 

Pour pouvoir se servir de son smartphone sans risques, voici deux solutions complémentaires simples et peu coûteuses:

1- Lorsqu'on dispose d'une connexion à Internet par modem, on peut essayer d'y brancher son smartphone (comme on le ferait pour une tablette) via un câble micro USB / RJ45 plutôt que d'utiliser le Wi-Fi ou le mode "données mobiles" 3G ou 4G qu'on va pouvoir désactiver. On peut ainsi réduire son exposition aux radiofréquences de 100% lors d'échanges de données.

L'adaptateur coûte moins de 10 euros. C'est une solution facile pour rendre son mobile filaire, donc sans rayonnements hautes fréquences. Malheureusement cela ne fonctionne qu'avec certains appareils et des versions Android récentes (6.0 ou plus qui rend l'appareil compatible OTG et reconnaît la connexion Internet). Si votre smartphone le permet, cette solution peut être utilisée pour les appels voix (avec ou non la vidéo) via une application type Whatsapp, Skype, Zoom, Viber, Messenger, etc. En revanche, les appels normaux sur le numéro du téléphone passent toujours par le réseau mobile.

2- Fabriquer un réflecteur Safebox et réduire son exposition de plus de 99% lors des appels via le réseau mobile: 

De nombreuses solutions anti-ondes visent à empêcher le bon fonctionnement du téléphone qui va devoir forcer plus et consommera plus d'énergie. Ici, au contraire, nous proposons une solution qui va favoriser le fonctionnement de l'appareil tout en protégeant l'utilisateur.

- Récupérer une boite à peine plus grande que l'appareil (celle du téléphone fera bien l'affaire).

- Découper des morceaux de couverture de survie de manière à recouvrir la boite et son couvercle en veillant à ce que le côté argenté (le miroir) soit orienté vers l'intérieur de la boite.

Dans notre test, nous avons collé trois couches de couverture de survie pour une bonne efficacité du réflecteur. On peut choisir une boite aux bords moins hauts que pour notre exemple ou la découper.

Les flèches rouges montrent la direction du faisceau principal d'émission (qui s'évase selon un angle aigu). Avec le réflecteur, les émissions normalement omnidirectionnelles du téléphone deviennent directionnelles. Les rayonnements électromagnétiques qui sont empêchés de passer en dessous et sur les côtés sont concentrés sur le dessus. Afin de ne pas être trop exposé lorsqu'on regarde l'écran, il faut se placer de biais.

La Safebox couplée à des oreillettes filaires est très efficace pour se protéger lors des appels mais elle est déconseillée lorsqu'on fait longtemps face à l'écran pour regarder des images.

En utilisant le couvercle positionné en écran perpendiculaire (2nde image), on obtient un super réflecteur et le rayonnement est encore plus directionnel donc d'autant plus intense du côté ouvert et d'autant moins côté fermé. La configuration super réflecteur permet de réduire au maximum l'exposition de la personne (-99.9%) et autorise des appels longs sans risques.

Pour pouvoir insérer la fiche jack des oreillettes on peut faire un petit trou dans la boite. On peut aussi positionner la boite et son couvercle verticalement ou en biais si on constate une meilleure qualité de connexion au réseau. La configuration super réflecteur peut aussi préserver le sommeil de ceux qui ne veulent pas éteindre leur téléphone lorsqu'ils dorment.

Le but étant de réduire son exposition, il faut évidemment se placer du bon côté à l'arrière du réflecteur, surtout pas en face.

Le réflecteur peut améliorer les performances du téléphone à condition que l'antenne-relais de son réseau soit plus haute que l'appareil (les antennes sont placées sur des immeubles hauts ou des pylône de 25-30 m). En configuration super réflecteur avec le couvercle perpendiculaire, le système sera plus efficace si le côté ouvert est orienté vers l'antenne-relais de votre réseau la plus proche (voir site Cartoradio pour la France).

La preuve par les mesures du rayonnement:

Test avec un smartphone sur un site de vidéos:

Attention, l'excellent résultat obtenu ici qui montre une division par 400 du rayonnement est dû à une mesure effectuée dans le même plan que le téléphone. À hauteur de tête la réduction est bien moindre mais cependant moitié moins forte si l'utilisateur regarde l'écran en biais. Le reste du corps est bien protégé.

Test avec un téléphone en appel 2G et configuration super réflecteur:

Ici l'utilisateur reçoit 1000 fois moins de rayonnements (-99.9%). Cette configuration permet d'effectuer sans risques des appels longs et peut réduire la fatigue et le stress de ceux qui travaillent beaucoup avec le téléphone mobile.

Si vous testez la Safebox, soyez attentifs à la qualité de réception du signal. Si votre appareil perd une barre lorsqu'il est dans la boite c'est que son ouverture est mal orientée ou que la Safebox n'est pas adaptée à votre situation. En principe, lorsque le dispositif est bien mis en œuvre et si l'appareil n'affiche pas déjà toutes les barres, vous devriez gagner au moins une barre et économiser la batterie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :